Article

Renforcer l’estime de soi

Renforcer l’estime de soi

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le problème n’est pas tant d’avoir une bonne ou une mauvaise estime puisque l’estime de soi fluctue. Personne n’est dans un état d’estime élevé en permanence durant tout sa vie. Le vrai problème, c’est de ne pas savoir comment faire pour renforcer son estime lorsqu’elle baisse. On vit alors des relations compliquées, des conflits, une carrière fragile et beaucoup d’émotions négatives. La bonne nouvelle, c’est que renforcer son estime s’apprend.

Pourquoi manque-t-on d’estime de soi ?

L’estime est une notion difficile à cerner parce qu’elle n’est ni une émotion, ni une attitude, ni un trait de caractère. Au sens étymologique, le mot estime signifie « évaluer », et c’est en effet lié à la manière dont on s’auto-évalue. Dans l’enfance on est évalué par l’extérieur, par les adultes référents, les parents, les professeurs, qui vont nous estimer – par rapport à certaines normes – aux autres ou à certaines valeurs personnelles. C’est ce qui crée la base de notre estime. Une fois adulte, on garde en nous ce système d’évaluation, souvent inconscient, comme si on avait dans notre cerveau une sorte de parent normatif, de professeur ou de juge intérieur qui nous évalue en permanence. Cette petite voix intérieure peut être juste, bienveillante et nous pousser vers le haut, ou nous juger sévèrement, nous dévaloriser, nous décourager et c’est là que notre estime chute. La clé pour renforcer son estime, c’est de reprendre un certain contrôle sur notre mental en apprenant à s’auto évaluer par soi-même de manière consciente, intelligente et bienveillante.

 

Découvrez 4 étapes pour renforcer votre estime personnelle

Étape n°1 : Identifier clairement ce qui fragilise votre estime.

L’estime de soi est composée de 3 piliers : l’amour de soi, la confiance en soi et l’image de soi. Bien souvent, on mélange complètement ces trois notions.

Le 1er pilier, l’amour de soi, c’est la relation que l’on entretien avec soi-même, c’est la manière dont on s’écoute, dont on se parle intérieurement, dont on respecte son corps et ses besoins.

Le 2ème pilier, la confiance en soi, c’est le rapport que l’on entretien avec nos actions, c’est la manière dont on juge nos réussites, nos échecs, nos erreurs, ce qui influe sur notre capacité à agir.

Le 3ème pilier, l’image de soi, c’est le rapport que l’on a, vis à vis des autres, c’est la manière dont on se compare, s’affirme, se laisse influencer, agit en fonction du regard extérieur.

Pour augmenter votre estime, la première chose à faire c’est de vous demander : « Lequel de ces 3 piliers est le plus fragile en ce moment dans ma vie ? » Une fois qu’on a pris conscience d’où se situe notre faille, on peut donc agir dessus.

 

Étape n°2 : Renforcer le ou les piliers qui fragilisent votre estime

L’estime de soi est un système d’auto évaluation, sous forme de discours intérieur, qui nous pousse soit vers le haut, soit vers le bas. C’est donc là qu’on a une prise. C’est en stoppant ce jugement intérieur, qui est en fait un conditionnement, que l’on peut reprendre le contrôle de notre mental pour s’estimer par soi-même.

Lorsque le pilier le plus fragile est l’amour de soi, on a dans notre tête une vieille marâtre ou un père fouettard qui nous dévalorise en permanence, qui nous juge, qui voit nos défauts mais pas nos qualités, qui ne nous estime jamais à la hauteur et qui ne nous donne aucun droit à l’erreur. Le premier pas vers l’amour de soi, c’est de refuser son propre dialogue intérieur pour apprendre à dialoguer avec soi-même de manière plus respectueuse et bienveillante.

Lorsque le pilier le plus fragile est la confiance en soi, on a une petite voix intérieure très protectrice qui nous empêche de passer à l’action. On a des pensées du types « Je ne vais jamais y arriver » ou « c’est trop risqué », et du coup on n’ose rien faire. Pour renforcer sa confiance, il faut sortir de cette passivité qui est l’ennemie n°1 de l’estime de soi.

Lorsque le pilier le plus fragile est l’image de soi, on se compare sans cesse aux autres. C’est un comportement normal mais qui fragilise grandement notre estime lorsque cette peur du regard extérieur nous empêche d’être nous-même et de faire ce qui est juste pour nous. Vérifier notre valeur par l’approbation des autres, du conjoint, du patron ou des likes sur Instagram, c’est n’exister qu’à travers l’autre, il faut donc renforcer ce pilier fragile.

Ces 3 piliers peuvent être inégaux. On peut par exemple avoir une forte confiance en soi, parce qu’on juge nos actions de manière positive, en raison de nos réussites, de nos bonnes études et de notre poste professionnel prestigieux, mais on manque quand même d’estime de soi parce que notre pilier « image de soi » est fragile du fait qu’on juge notre valeur en fonction de ces faits extérieurs, de nos résultats professionnels ou de l’avis de notre patron. C’est donc en travaillant sur ces 3 piliers à la fois, que l’on peut renforcer son estime de manière globale et solide.

 

Étape n°3 : Mettre en place des actions pour renforcer le ou les piliers fragiles

Lorsqu’on arrive à identifier clairement quel est notre pilier le plus fragile, on peut donc le renforcer.

Pour renforcer l’amour de soi, on doit renforcer notre relation à nous-même en se jugeant avec plus de respect et de douceur. On doit apprendre à s’écouter, à respecter et à exprimer ses besoins, à prendre soin de soi, respecter son corps, se protéger des situations ou des personnes néfastes.

Pour renforcer la confiance en soi, on doit prouver à notre cerveau que nous sommes capables en mettant en place de petites actions, pas trop difficiles, et les réussir peu à peu. C’est en osant sortir de notre zone de confort et en atteignant nos objectifs que notre confiance grandit.

Découvrez la formation « Atteindre ses objectifs et désirs »

Pour renforcer, l’image de soi, on doit cesser de se laisser impacter par l’extérieur. Le besoin d’être aimé et validé à travers son partenaire, son patron, ou les scores sur les réseaux sociaux nous empêche d’agir et d’être soi. C’est en osant prendre le risque de déplaire qu’on se libère.

 

Étape n°4 : Utilisez votre manque d’estime pour évoluer

Contrairement à ce que l’on pense, un manque d’estime n’est pas un problème en soi. C’est simplement un signal de notre corps qui nous informe que quelque chose ne va pas pour nous pousser à évoluer. Une mauvaise estime de soi est due la plupart du temps à un discours intérieur qui nous tire vers le bas, mais pas toujours. Ce système d’évaluation est aussi là pour nous dire, comme le ferai un bon juge ou un parent cohérent, « Ce n’est pas la bonne manière d’agir ou de penser ». Dans ce cas, le manque d’estime est un message positif qui nous tire vers le haut pour nous faire progresser.

Se surestimer est donc une très mauvaise habitude parce qu’on va être sur la défensive et nier ce message. Cela implique qu’on ne se remettra jamais en question, donc qu’on ne pourra jamais progresser et qu’on ne prendra aucun risque car ça pourrait faire chuter notre estime. On va donc stagner et mettre en place des stratégies d’évitement. La passivité est l’ennemi n°1 de l’estime de soi car notre corps ne cherche qu’une seule chose : notre croissance. S’il pointe nos faiblesses, c’est pour nous pousser à les renforcer. Avoir une bonne estime de soi, c’est donc avoir la capacité d’accepter ses défauts et ses faiblesses, c’est accepter la critique, reconnaitre ses erreurs et se remettre en question. Quand on a un manque d’estime de soi, au lieu de se morfondre, de s’en vouloir ou de rester passif, il faut simplement avoir l’humilité de reconnaitre que quelque chose ne va pas, puis affronter le problème et changer certaines choses.

 

L’estime : un moteur puissant pour progresser

La technique la plus efficace pour augmenter votre estime rapidement s’appelle la progression. Progresser en osant dire non à quelqu’un ou à une situation, progresser en prenant plus de temps pour soi, progresser en essayant de moins crier sur ses enfants, progresser en dépassant sa timidité, progresser en apprenant à respecter ses besoins, etc…

Téléchargez gratuitement le test « Je découvre mes 5 besoins » pour mieux vous connaître.

Le simple fait de progresser et de s’améliorer, même sur de toute petites choses, nous fait évoluer, et c’est ce que le corps veut. Notre inconscient va alors nous évaluer positivement et nous récompenser par une bonne dose d’estime de soi. Augmenter son estime demande donc du courage et de l’investissement mais ça n’est pas si compliqué que ça !

© Perrine Valli, Mind Center

Pour offrir ces conseils à d’autres et nous donner un petit coup de pouce, n’hésitez pas à partager nos articles, merci !

Si vous avez des questions ou un sujet sur lequel vous aimeriez recevoir des conseils, écrivez-nous à : info@mindcenter.ch

Découvrez d’autres articles

Éviter le burnout

Comment sortir de l’épuisement et éviter le burnout ? Voici une stratégie en 3 étapes pour retrouver votre énergie.

Les 6 principes pour reprendre le contrôle du mental

Reprendre le contrôle du mental

Comment apaiser anxiétés et ruminations? Voici six principes pour reprendre le contrôle du mental, afin qu’il cesse de vous contrôler.

Triangle de Karpman Perrine Valli

Sortir du triangle de Karpman

Le Triangle de Karpman est un piège relationnel qui abime nos relations. Voici 3 conseils pour en sortir.

vaincre la peur de parler en public

Vaincre la peur de parler en public

Parler en public peut être très inconfortable. Voici 3 étapes pour se libérer de cette angoisse.

le sport n'aide pas à gérer le stress denis inkei mindcenter

Le sport n’aide pas à se libérer du stress

Faire du sport pour se libérer du stress chronique n’est pas la solution. Voici 3 étapes bien plus efficaces pour ne plus stresser..

surmonter les obstacles du couple, Perrine Valli Mind Center

Dépasser les obstacles du couple

La réussite d’un couple passe par la gestion des conflits. Voici 5 étapes pour dépasser les obstacles et retrouver l’harmonie.

Retrouver le plaisir du couple

Retrouver le plaisir du couple

Comment retrouver le plaisir de vivre ensemble lorsque le quotidien est difficile ? Voici 5 conseils simples pour améliorer sa vie de couple.

comment rester concentré malgré les interruption

Rester concentré malgré les interruptions

Les interruptions sont une grande cause de stress. Voici 3 conseils pour rester concentré malgré les dérangements au bureau.

faire durer le couple-perrine valli

L’amour : le ciment du couple ?

Contrairement à ce que l’on pense souvent, ce n’est pas l’amour qui garantit la qualité d’une relation, ni sa durée. Pourquoi ?

dépasser la souffrance Perrine Valli

Un mal-être est un signal

Les hauts et les bas font partie de la vie. Le mal-être est un signal. Voici 4 étapes permettant d’agir rapidement pour retrouver l’équilibre.

Denis Inkei et Perrine Valli

Denis Inkei et Perrine Valli

Nous vous proposons

Des formations sur mesure

Prenez contact avec nous pour une offre personnalisée
Guide dix conseils pour se libérer du stress par Denis Inkei Genève

Dix conseils pour se libérer du stress

Recevez votre guide gratuit pour rester zen dans votre quotidien

Bloom - Aimants à clients

Merci pour votre inscription.