Article

La psychologie de l’action

La psychologie de l’action

Comment passer à l’action ? On sait tous qu’on doit passer à l’action pour avancer et réaliser nos projets. Le problème, c’est que ça n’est pas si facile que ça. On connait tous ces moments où on est plein de bonne volonté, par exemple à la nouvelle année. On fait notre liste de belles résolutions avec la conviction que, cette fois-ci, on va s’y tenir. Mais quelques mois plus tard, c’est le flop, on ne va toujours pas à la salle de sport, on n’a toujours pas arrêté de fumer, on n’a pas fait notre transition de carrière, ni écrit ce livre qui nous tient tant à cœur. Alors, qu’est-ce qui se passe ?  Pourquoi est-on si facilement freiné ?

 

Le vrai problème : les freins

Le vrai problème n’est pas de passer à l’action – puisqu’en soit tout le monde sait le faire – mais de RESTER dans l’action, même quand on fait face à un obstacle. En début d’année, quand tout va bien, on est motivé, plein d’énergie, alors on passe facilement à l’action. Puis arrivent les premiers écueils : la difficulté de sortir dans le froid pour aller à la salle de gym, le stress d’affronter la page blanche pour écrire son livre, la peur de donner sa démission pour faire sa transition de carrière. Lorsque ces freins apparaissent, on est soudainement figé et démotivé. Alors la vraie question, c’est : « Comment RESTER dans l’action, malgré les difficultés » ?

Comprendre la psychologie de l’action

 

Pour répondre à cette question, il faut prendre conscience de ce qui se passe en nous – dans notre corps et dans notre cerveau – quand on passer à l’action. Le corps fonctionne un peu comme un cheval. Si un cheval se trouve face à un obstacle, que fait-il ? Il a 3 options : sauter, s’arrêter ou contourner l’obstacle. Ce comportement dépend de son cerveau qui va analyser la situation et décider de la meilleure action à entreprendre. On fonctionne de la même manière. Face à une difficulté, notre cerveau interprète la situation et nous offre trois options. La première, affronter la situation ; la seconde, fuir le problème ; la troisième, s’arrêter. Quand on veut tenir une résolution, réussir un projet ou atteindre un objectif, l’option 1 est évidemment la seule solution, il faut affronter l’obstacle. Si le cheval veut poursuivre son parcours, il doit sauter, il n’a pas d’autres choix. C’est identique pour nous. Les deux autres options – fuir ou s’arrêter – sont des stratégies d’évitement inconscientes qui nous conduisent tout droit à l’échec.

Téléchargez gratuitement l’atelier en ligne « Le BEABA de la connaissance de soi » et partez à la découverte de vous-même.

POURQUOI NOTRE CERVEAU ACTIVE-T-IL DES STRATÉGIES D’ÉVITEMENT ?

Si on reprend l’exemple du cheval, pourquoi évite-t-il l’obstacle ? En général pour deux raisons. Soit il a peur (de se faire mal, de ne pas réussir), soit il ne se sent pas capable et préfère renoncer. C’est pareil pour nous. Si notre inconscient perçoit dans nos projets un éventuel danger, ou s’il estime qu’on n’est pas vraiment capable d’y arriver, il va nous freiner pour nous protéger et nous éloigner de la douleur. Notre cerveau préfère qu’on reste bien au chaud dans notre canapé plutôt que sortir dans le froid pour aller à la salle de sport. Il nous pousse à garder notre emploi actuel car une transition de carrière est risquée et incertaine. Il nous démotive à envoyer notre ouvrage à des maisons d’édition pour protéger notre ego qui pourrait être blessé en cas de refus. C’est ce système de protection qui nous empêche de rester dans l’action. La clé, c’est d’être conscient de ce fonctionnement naturel pour le déjouer.

La technique des 4 solutions pour rester dans l’action

 

Reprenons la métaphore du cheval. Qu’est-ce qui lui permet de surmonter l’obstacle ? En général, un cheval ne fait pas de concours d’obstacles par plaisir. Il préfère certainement brouter tranquillement dans un pré plutôt que de sauter des obstacles. Mais le cavalier a trouvé la solution : orienter sa pensée. Sur la carotte qui l’attend au bout de la course et sur les coups de cravache qu’il recevra s’il ne saute pas. La clé pour atteindre nos objectifs, c’est de mettre toute notre énergie sur la recherche de solutions pour nous détourner du problème.

La première chose à faire, c’est de passer du « Pourquoi » au « Comment ».  En utilisant le mot « Comment » notre cerveau se focalise sur les solutions. Au lieu de penser « Pourquoi il ne saute pas ? », il est préférable de se demander « Comment le faire sauter ? ». Pour réussir, au lieu de penser « Pourquoi, je n’y arrive pas ? », il faut plutôt s’interroger sur « Comment y arriver ? ». Ensuite, il s’agit de trouver 4 solutions, 4 réponses à la question. Pour que nos freins inconscients ne s’activent pas, il est important d’avoir en tête plusieurs manières d’affronter un obstacle. On fait souvent l’erreur de n’envisager qu’une solution, ce qui nous met inconsciemment sous pression. En trouvant au moins 4 solutions, on ouvre le champ des possibles, ce qui rassure l’inconscient.

Prenons un obstacle courant : la communication au sein du couple. Bien souvent, la difficulté à s’exprimer et la peur du conflit nous empêchent d’affronter le problème. On opte alors pour les deux autres options : fuir la communication ou se figer en se fermant, ce qui ne fait qu’aggraver la situation. Le but est d’affronter la difficulté en se demandant « Comment mieux communiquer ? », puis chercher 4 solutions. Par exemple, on peut s’informer avec des lectures ou des podcasts sur le sujet, suivre une formation sur la gestion des émotions à la base des conflits, écrire pour mieux exprimer nos besoins, se faire aider grâce à une thérapie de couple, etc. Avoir 4 solutions nous permet d’avancer, ce qui va forcément améliorer les choses.  

Téléchargez gratuitement le test « Je découvre mes 5 besoins » pour mieux vous connaître

NE PAS METTRE LA BARRE TROP HAUTE

Pour rester dans l’action, il est important de ne pas toute de suite mettre la barre trop haute. Ce serait comme demander au cheval de sauter un obstacle de plusieurs mètres sans s’être entraîné au préalable avec des obstacles plus bas. Forcément, les freins s’activent. La clé, c’est donc de trouver 1 ou 2 solutions que nous sommes persuadés de pouvoir mettre en œuvre. Dans notre fonctionnement physiologique, réussir est synonyme de sérotonine, qui renforce notre estime et active notre motivation. Plus on réussit, même de toutes petites actions, plus on reste dans l’action. Ces petits succès sont nos carottes inconscientes. Avoir plusieurs solutions permet de rester en mouvement. Lorsque l’une d’elle est terminée ou qu’elle tombe à l’eau, on la remplace. C’est ainsi qu’on avance et que nait la persévérance.

L’ACTION EST SYNONYME D’ÉVOLUTION

La magie de la psychologie de l’action, c’est qu’on ne peut pas vraiment échouer. L’action est toujours synonyme d’évolution. Par exemple, pour l’obstacle de la communication, une personne qui affronte la problématique au lieu de la fuir va forcément en sortir grandie. Même si la relation débouche finalement sur une séparation, le fait d’avoir appris à mieux communiquer lui sera utile pour le reste de sa vie, que ce soit dans une future relation, avec des collègues au travail ou même avec ses enfants. Affronter nos difficultés, c’est évoluer. Le corps adore la croissance, il nous récompense par un fort sentiment d’accomplissement et plus d’estime de soi.

© Perrine Valli, Mind Center

Pour offrir ces conseils à d’autres et nous donner un petit coup de pouce, n’hésitez pas à partager nos articles, merci !

Si vous avez des questions ou un sujet sur lequel vous aimeriez recevoir des conseils, écrivez-nous à : info@mindcenter.ch

Découvrez d’autres articles

le sport n'aide pas à gérer le stress denis inkei mindcenter

Le sport n’aide pas à se libérer du stress

Faire du sport pour se libérer du stress chronique n’est pas la solution. Voici 3 étapes bien plus efficaces pour ne plus stresser..

surmonter les obstacles du couple, Perrine Valli Mind Center

Dépasser les obstacles du couple

La réussite d’un couple passe par la gestion des conflits. Voici 5 étapes pour dépasser les obstacles et retrouver l’harmonie.

Retrouver le plaisir du couple

Retrouver le plaisir du couple

Comment retrouver le plaisir de vivre ensemble lorsque le quotidien est difficile ? Voici 5 conseils simples pour améliorer sa vie de couple.

comment rester concentré malgré les interruption

Rester concentré malgré les interruptions

Les interruptions sont une grande cause de stress. Voici 3 conseils pour rester concentré malgré les dérangements au bureau.

faire durer le couple-perrine valli

L’amour : le ciment du couple ?

Contrairement à ce que l’on pense souvent, ce n’est pas l’amour qui garantit la qualité d’une relation, ni sa durée. Pourquoi ?

dépasser la souffrance Perrine Valli

Un mal-être est un signal

Les hauts et les bas font partie de la vie. Le mal-être est un signal. Voici 4 étapes permettant d’agir rapidement pour retrouver l’équilibre.

aider son enfant à réussir--Denis Inkei

Aider son enfant à mieux étudier

Comment aider votre enfant à se libérer du stress des études et à mieux réussir ? Voici 5 conseils que vous pouvez leur donner pour les soutenir.

la connaissance de soi perrine valli mind center

La puissance de la connaissance de soi

Connaître le fonctionnement du lien corps-esprit permet de contrôler sa vie. Découvrez la puissance de la connaissance de soi.

en finir avec le besoin de perfection

Se libérer du besoin de perfection

La syndrome du perfectionnisme provoque des angoisses et nous épuise. Voici 3 conseils pour en finir avec le besoin de perfection.

Faire durer les sentiments_Perrine Valli_Mind Center

Faire durer les sentiments

L’un des piliers du couple concerne les besoins affectifs. Grâce à des actions concrètes, les réservoirs affectifs sont remplis et les sentiments...
Denis Inkei et Perrine Valli

Denis Inkei et Perrine Valli

Nous vous proposons

Des formations sur mesure

Prenez contact avec nous pour une offre personnalisée
Guide dix conseils pour se libérer du stress par Denis Inkei Genève

Dix conseils pour se libérer du stress

Recevez votre guide gratuit pour rester zen dans votre quotidien

Bloom - Aimants à clients

Merci pour votre inscription.