Article

Réussir grâce au désir

Réussir grâce au désir

Réussir grâce au désir ! On pense souvent que la réussite dépend de notre force mentale, de notre volonté ou de notre persévérance mais comme le dit Einstein « Le sentiment et le désir sont les forces motrices de toute entreprise et de toute création humaine ». C’est en fait notre énergie émotionnelle qui est notre meilleur atout.  Quand le désir s’éveille, un processus physiologique s’active, véritable moteur qui nous pousse vers l’avant. Alors comment l’activer et réussir grâce au désir ?

Utiliser l’énergie du désir pour réussir

On associe souvent le désir au désir amoureux, au désir sexuel, au désir d’enfant… donc à des forces intrinsèques très puissantes dans notre corps. Le désir est une énergie, un feu intérieur qui nous propulse comme la chaleur qui fait décoller une montgolfière. Quand il s’active, le désir produit naturellement de l’engagement, de la motivation, de l’enthousiasme, de la résilience, de la persévérance ; tout ce dont on a besoin pour réussir. Plus notre désir est fort, plus on a de chance de réussir. Il nous procure la force de se mettre en mouvement et d’avancer sur la longueur. A l’inverse, si notre objectif n’est pas un « vrai désir », on risque de manquer d’énergie pour y arriver, comme une montgolfière qui reste bloquée au sol.

Avoir un « vrai désir » pour réussir

Il peut paraitre étrange de parler de « vrai désir » mais il arrive très souvent que nos objectifs ne sont pas de « vrais désirs ». C’est la cause de nombreux échecs et abandons. On croit vouloir sincèrement quelque chose, alors qu’en fait c’est le désir d’un autre. Celui de nos parents, de la société, de nos supérieurs ou de notre conjoint(e). Par exemple, on peut vouloir être carriériste parce que notre mère nous a répété toute notre enfance qu’être femme au foyer est aliénant, alors qu’au fond de soi, on rêve de s’occuper de nos enfants. A l’inverse, on peut avoir comme objectif d’avoir des enfants parce que tout le monde a des enfants, alors que notre « vrai désir », c’est de faire carrière et de rester libre sans enfants.

Dans les deux cas, se mettre en contact avec ce désir profond fait peur. La crainte inconsciente de décevoir notre mère en ne faisant pas carrière ou la peur de sortir de la norme en n’ayant pas d’enfant. Pourtant, il est essentiel de se connecter à nos désirs profonds, à ce qui nous correspond vraiment, pour activer ce feu intérieur. Poursuivre un objectif qui n’est pas un « vrai désir » est peine perdue, la motivation est trop fragile. Non seulement nous risquons de ne pas avoir assez d’énergie pour l’atteindre, mais, surtout, il ne nous rendra pas heureux.

 

Comment activer l’énergie du désir ?

Le désir est une énergie qui fonctionne avec les polarités du positif et du négatif comme une pile. Il est associé à la fois au positif, le plaisir, et au négatif, la douleur, plus précisément à la douleur du manque. Un peu comme l’appétit, le désir cherche à se nourrir, il consomme sa nourriture, puis plus tard, vit à nouveau le manque, ce qui réactive le processus. Le désir augmente à la fois nos émotions positives et nos émotions négatives.

Le désir amoureux est un parfait exemple de cette polarité. En tombant amoureux, on ressent plus de plaisir que d’habitude : de l’enthousiasme, de la joie, de l’excitation, mais aussi plus de douleur que d’habitude : la peur que ça s’arrête, un manque quand l’autre n’est pas là. La clé pour atteindre nos objectifs, c’est d’utiliser ces deux leviers : les émotions positives et les émotions négatives pour activer le désir et avoir l’énergie de passer à l’action. (lien vers mon article sur l’action)

 

Téléchargez gratuitement l’atelier en ligne « Le BEABA de la connaissance de soi » et partez à la découverte de vous-même.

 

La « technique du charbon » pour activer nos émotions

Comme l’exprime Einstein, ce sont les sentiments qui nous mettent en mouvement et motivent notre engagement. La technique du charbon consiste à activer notre force émotionnelle grâce à un mot magique : « Pourquoi ? ».

Pour activer le désir, posez-vous deux questions :

  • La 1ère question, associée au plaisir, c’est « Pourquoi, je veux réussir mon objectif ? », « Pour ressentir quelles émotions positives ? » Demandez-vous : Pourquoi je désire être en couple ? Pourquoi je désire quitter mon emploi ? Pourquoi je désire gagner plus d’argent ? Et notez les 3 sentiments positifs associés à la réussite de cet objectif. Par exemple : « Pourquoi je veux monter ma boite ? » : 1- Pour pouvoir gérer mon temps et être plus libre. 2- Pour gagner plus d’argent et avoir un sentiment de sécurité. 3- Pour passer plus de temps avec mes enfants et avoir plus de plaisir.

 

  • La deuxième question, associée à la douleur, c’est : « Qu’est-ce que je vais ressentir si je n’atteins pas cet objectif ? », « Qu’est-ce qui va me manquer dans ma vie si je n’y arrive pas, quelles émotions négatives vais-je ressentir ? » Notez les 3 sentiments négatifs associés à la non réussite de votre objectif. Par exemple, si je ne réussis pas à monter ma boite : 1- Je vais continuer à travailler au même poste et serai de plus en plus déprimé. 2- Je ne pourrais pas gagner plus d’argent et je me sentirai en danger. 3- Je continuerai à faire du 9h-18h et à voir peu mes enfants, je me sentirai donc triste et frustré.

 

Ces 6 sentiments – les 3 positifs et les 3 négatifs – sont les propulseurs de votre réussite. Ces émotions sont comme des charbons qui vont attiser le feu de votre désir. Vous pouvez les noter, y penser et surtout les ressentir le plus souvent possible. Vous pouvez également visualiser régulièrement une scène qui représente votre réussite. Le cerveau ne fait pas la différence entre la fiction et la réalité, en imaginant et en ressentant ces sentiments positifs, vous les vivez vraiment. Le processus physiologique créé par ces émotions s’enclenche, ce qui active l’énergie du désir. Ça doit vous « prendre aux tripes », c’est cette énergie dont on a besoin pour réussir nos projets.

 

Nos émotions négatives nous aident à réussir

On a tendance à fuir nos émotions négatives. Pourtant, elles sont souvent un précieux signal. Elles nous réveillent sur l’importance de nous engager pour la réussite d’un projet qui nous tient à cœur. Elles nous indiquent quand on fait fausse route et que nous luttons pour un objectif qui n’est pas un « vrai désir ». Il ne faut pas hésiter à activer la douleur de certaines émotions, c’est un puissant levier de réussite, comme un tremplin ou le coup de pied aux fesses dont on a besoin pour avancer. Par exemple, la douleur ressentie à l’idée de rester toute notre vie dans un travail déprimant nous motive à réussir notre transition de carrière. La douleur ressentie à l’idée d’avoir un cancer à cause de la cigarette nous aide à arrêter de fumer. Le corps nous éloigne toujours de la douleur. Pour éviter que l’on vive ces émotions négatives, il active des ressources et la force du désir pour nous aider à avancer dans la bonne direction.

 

Téléchargez gratuitement le test « Je découvre mes 5 besoins » pour mieux vous connaître.

 

Réussir, c’est savoir laissez-tomber un objectif

Il ne faut pas hésiter à laisser tomber un objectif ou à le réadapter si on sent que le désir d’y arriver n’est pas assez fort. Vouloir atteindre un objectif sans désir, c’est une perte d’énergie. Si l’idée de réussir un projet vous plait mais que la perspective de ne pas y arriver ne vous fait ni chaud ni froid, votre objectif n’est pas un « vrai désir ». Il vaut mieux le laisser tomber ou le réadapter pour rediriger votre énergie dans la bonne direction.

Je me souviens d’un couple venu me voir pour que je les aide à sauver leur mariage. Je leur ai donné l’exercice des « 6 émotions charbons » et, quelques jours plus tard, la femme m’a appelée paniquée parce qu’elle ne trouvait aucune émotion négative à l’idée de divorcer. Au contraire, ça la soulageait terriblement. En prenant conscience qu’elle ne ressentait plus aucune douleur face à une possible séparation, elle a réalisé que son « vrai désir » n’était pas de sauver son couple mais de se séparer. Elle a soudainement retrouvé toute son énergie pour reprendre sa vie en main et leur séparation s’est déroulée sans heurt.

Le corps ne ment jamais. En écoutant nos sentiments et nos désirs profonds, un puissant mouvement apparait : l’alignement. C’est lorsque nos tripes et notre mental s’alignent que le désir s’active.

© Perrine Valli, Mind Center

 

Pour offrir ces conseils à d’autres et nous donner un petit coup de pouce, n’hésitez pas à partager nos articles, merci !

Si vous avez des questions ou un sujet sur lequel vous aimeriez recevoir des conseils, écrivez-nous à : info@mindcenter.ch

Découvrez d’autres articles

le sport n'aide pas à gérer le stress denis inkei mindcenter

Le sport n’aide pas à se libérer du stress

Faire du sport pour se libérer du stress chronique n’est pas la solution. Voici 3 étapes bien plus efficaces pour ne plus stresser..

surmonter les obstacles du couple, Perrine Valli Mind Center

Dépasser les obstacles du couple

La réussite d’un couple passe par la gestion des conflits. Voici 5 étapes pour dépasser les obstacles et retrouver l’harmonie.

Retrouver le plaisir du couple

Retrouver le plaisir du couple

Comment retrouver le plaisir de vivre ensemble lorsque le quotidien est difficile ? Voici 5 conseils simples pour améliorer sa vie de couple.

comment rester concentré malgré les interruption

Rester concentré malgré les interruptions

Les interruptions sont une grande cause de stress. Voici 3 conseils pour rester concentré malgré les dérangements au bureau.

faire durer le couple-perrine valli

L’amour : le ciment du couple ?

Contrairement à ce que l’on pense souvent, ce n’est pas l’amour qui garantit la qualité d’une relation, ni sa durée. Pourquoi ?

dépasser la souffrance Perrine Valli

Un mal-être est un signal

Les hauts et les bas font partie de la vie. Le mal-être est un signal. Voici 4 étapes permettant d’agir rapidement pour retrouver l’équilibre.

aider son enfant à réussir--Denis Inkei

Aider son enfant à mieux étudier

Comment aider votre enfant à se libérer du stress des études et à mieux réussir ? Voici 5 conseils que vous pouvez leur donner pour les soutenir.

la connaissance de soi perrine valli mind center

La puissance de la connaissance de soi

Connaître le fonctionnement du lien corps-esprit permet de contrôler sa vie. Découvrez la puissance de la connaissance de soi.

en finir avec le besoin de perfection

Se libérer du besoin de perfection

La syndrome du perfectionnisme provoque des angoisses et nous épuise. Voici 3 conseils pour en finir avec le besoin de perfection.

Faire durer les sentiments_Perrine Valli_Mind Center

Faire durer les sentiments

L’un des piliers du couple concerne les besoins affectifs. Grâce à des actions concrètes, les réservoirs affectifs sont remplis et les sentiments...
Denis Inkei et Perrine Valli

Denis Inkei et Perrine Valli

Nous vous proposons

Des formations sur mesure

Prenez contact avec nous pour une offre personnalisée
Guide dix conseils pour se libérer du stress par Denis Inkei Genève

Dix conseils pour se libérer du stress

Recevez votre guide gratuit pour rester zen dans votre quotidien

Bloom - Aimants à clients

Merci pour votre inscription.