L’impuissance acquise

12 Mar, 2019 | Blog | 0 commentaires

L’impuissance acquise

Damien est directeur dans une grande entreprise, il y travaille depuis plus de vingt ans. Sportif émérite, fidèle à l’entreprise et à ses valeurs, il est orienté performance, travaille beaucoup pour délivrer le meilleur résultat. Il est calme et concentré. Il me contacte car il traverse une période de manque d’énergie. Un matin il n’a pu aller travailler, il pleurait sans raison. Son médecin diagnostique un burn-out et lui demande un repos d’une semaine. Malgré l’envie de travailler à son retour, il est épuisé et a des vertiges. Des analyses confirment le burn-out, il doit s’arrêter un mois.

Trois symptômes de burn-out

Le burn-out, c’est le dernier stade de l’épuisement, le corps et l’esprit s’arrêtent. Avant cela, trois symptômes sont observés : 1) l’épuisement émotionnel : vide, épuisé, au bord des émotions, peur d’aller au travail ; 2) la dépersonnalisation : négatif, cynique, maltraitant ; 3) le manque d’accomplissement : estime de soi en baisse, sentiment d’échec et de dévalorisation.

Les personnes aux idéaux de réussite et qui associent estime de soi et performance professionnelle sont candidats au burn-out. La reconnaissance est leur moteur et la critique est très mal vécue. Damien a toujours été reconnu. Jusqu’à l’arrivée il y a trois ans d’un supérieur contrôlant. Il pointe des erreurs qui n’en sont pas, critique ses propositions, corrige sa syntaxe. Damien perd peu à peu confiance. Il augmente ses efforts, s’inquiète des réactions de son chef et vit une anxiété chronique, une émotion qui diminue l’énergie. Quand les troubles du sommeil surviennent, le cercle vicieux du stress commence. Sa performance diminue, il en fait plus et renforce son épuisement.

Echapper à l’impuissance acquise

Damien est tombé sous le coup de « l’impuissance acquise », un phénomène de dévalorisation qui réduit les capacités cognitives. C’est un état proche de l’anxiété et du désespoir causé par le manque répété de maîtrise. La répétition de remarques négatives a diminué son estime et sa confiance de pouvoir contrôler son environnement. La confiance en soi est essentielle à la performance. Elle est pourtant fragile et peut disparaître par manque de reconnaissance. Je l’invite à voir que ces remarques en disent plus sur son auteur que sur lui. Son supérieur est probablement sous stress, ce qui induit un besoin de contrôle.

Pour retrouver sa confiance, Damien doit s’appuyer sur ses succès précédents et l’excellence de sa carrière. Ses réalisations sont des preuves tangibles de ses capacités. Nous travaillons aussi à séparer l’émotion de danger qui s’est associée au lieu de travail. Sans cette dissociation, il sera sous stress chaque fois qu’il sera dans son entreprise. Grâce à l’imagerie mentale, Damien se projette dans le futur avec confiance sur son lieu de travail. Ce processus peut prendre du temps, quelques mois. Retrouver sa pleine énergie après un burn-out implique d’adopter de nouveaux comportements au travail.

Les trois derniers articles

Nous proposons des formations sur mesure

Prenez contact avec nous pour une offre personnalisée