Conseil Mind Center N°1 – Agir sur ses pensées

21 Fév, 2020 | Blog | 0 commentaires

Conseil Mind Center N°1 – Agir sur ses pensées

Conseil Mind Center N°1 – Agir sur ses pensées

par | 21 Fév 2020 | 0 commentaires

Agir sur ses pensées pour être plus positif, c’est possible ! Notre vie, c’est avant tout ce qui se passe dans notre mental. Mieux maîtriser son esprit, c’est une manière efficace d’améliorer son quotidien. Mais pourquoi ? Et comment ?

Lundi matin. La nuit a été trop courte, comme le week-end. Affronter les transports pour arriver à l’heure au travail. Déjà beaucoup d’énergie dépensée avant de commencer. Puis les petits combats du quotidien : problèmes à résoudre, interruptions, course aux délais, anxiété face aux objectifs. A la pause, on parle coronavirus, terrorisme, réchauffement climatique.

Ça fait beaucoup de raisons d’avoir des pensées négatives, et l’injonction « restez positif » paraît bien illusoire. Et pourtant, il est essentiel d’agir sur nos pensées, car elles influencent nos émotions, nos réactions et donc notre vie.

La pensée est énergie

Les pensées ne sont pas immatérielles, elles ont un effet sur le fonctionnement du corps. Négatives, elles perturbent le fonctionnement hormonal et nerveux: surproduction d’adrénaline et de cortisol, diminution de l’oxygène, tensions musculaires… Cet état corporel nous épuise, perturbe le sommeil et affecte la santé. Nous sommes nerveux et anxieux, ce qui diminue notre potentiel d’action.

A l’inverse, les pensées positives favorisent l’engagement, les relations sociales et notre humeur en général. Elles sont la source d’hormones essentielles à la qualité de vie, comme la dopamine (réussite et récompense), la sérotonine (confiance sociale et sécurité), l’ocytocine (amour et confiance) et les endorphines (calme la douleur).

Le cerveau est comme un muscle

La bonne nouvelle, c’est que le cerveau est plastique, il peut se transformer. Le contrôle mental, comme toute capacité, s’entraîne, s’améliore et s’automatise. Comparons notre mental à un cheval. Il peut être furieux et nous ne pouvons pas entièrement le maîtriser. Mais nous pouvons le guider, le calmer et le stopper. Voici comment :

  • D’abord, prenez conscience des pensées négatives. Votre petite voix intérieure s’intéresse-t-elle en permanence aux problèmes, aux jugements, aux critiques? Êtes-vous en colère, anxieux, en résistance?
  • Ensuite, reprenez le contrôle du mental en interrompant les pensées. Par exemple, dites « stop » en imaginant un panneau stop. Ou nommez la qualité de votre pensée (« je me dévalorise », « je pense encore au travail »). L’activité cognitive calme le cerveau émotionnel.
  • Enfin, proposez une autre piste à votre mental, en pensant à quelque chose qui vous fait du bien. Le recours à une image positive est excellent pour influencer l’esprit. Il suffit de la maintenir pendant 14 secondes pour changer toute l’activité physiologique.

Un entraînement à la concentration

Agir sur ses pensées, c’est possible. Chaque fois que nous bloquons une pensée négative, nous changeons nos réseaux neuronaux et notre inconscient, qui devient petit à petit plus positif. La « tonalité affective de notre vie » s’améliore et nous avons plus d’énergie pour agir.

Pour finir, soulignons que la capacité la plus importante pour réussir est la concentration. Chaque fois que l’on décide volontairement du contenu de notre mental, nous renforçons cette capacité. Un bon moyen de s’entraîner à être plus efficace, sans effort.

© Denis Inkei, Mind Center

Les trois derniers articles

Nous proposons des formations sur mesure

Prenez contact avec nous pour une offre personnalisée